L’authentification des documents chez Digiposte

Table des matières

Nos catégories
Les articles sur le même sujet

Table des matières

Digiposte reçoit et rembourse les salaires de 3 millions d’employés chaque mois. Ce système de coffre digitale de la poste étend désormais sa fiabilité au-delà du stockage numérique en fournissant une confirmation continue de la valeur grâce au système de blockchain Archipels, 100% français. Il simplifie le processus de vérification et de validation des documents de risque en entreprise, réduisant ainsi le coût du traitement manuel des services de transactions bancaires, d’assurance et immobilières.

Pourquoi opter pour digiposte ?

Digiposte stocke plus de 5 millions de documents par mois dans sa base de données de 8 millions d’utilisateurs, dont 3 millions bulletin de paie mensuels. Il s’agit de documents originaux ayant une valeur probante avérée, notamment avec un certificat d’authenticité délivré par La Poste en France.

De plus en plus, les entreprise expriment le besoin d’obtenir instantanément la preuve de l’authenticité des documents et fichiers électronique, sans avoir à les traiter elles-mêmes, notamment dans le cadre des procédures de vigilance à l’égard de la clientèle (KYC), ou simplement pour réduire la fraude sur les fiches de paie électronique.

Un coopération avec Archipel

Pour relever ce défi, Digiposte s’est associée à la plateforme Archipels, qui est en mesure de placer sur la blockchain une empreinte numérique des pièces justificatives fournies à Digiposte, à commencer par les relevés bancaires. Cette empreinte numérique deviendra une preuve permanente, permettant de vérifier l’authenticité du document à tout moment de la procédure d’enregistrement.

Pour les entreprises utilisant ce service pour authentifier des documents (banques, compagnies d’assurance, agences immobilières, etc.), l’authentification des documents avec la crypto-monnaie réduira les coûts opérationnels du traitement manuel et simplifiera la vérification et la validation des documents d’assurance, de banque en ligne.

Grâce aux avantages offerts par le consortium blockchain 100% français et écoresponsable, cette solution technologique améliore la protection des données personnelles des clients et l’archivage de documents et service de banque. Ce qui renforce la confiance dans les processus numériques de gestion d’entreprise actifs.

Les documents ne sont pas stockés dans la blockchain, mais uniquement l’empreinte numérique du document du groupe d’usine ou de l’entreprise.

L’empreinte numérique d’un document – le hash – est une séquence alphanumérique non transférable qui identifie le document de manière fiable, mais qui n’est pas récupérable, c’est-à-dire irréversible.

La blockchain ne stocke pas les données personnelles

Système d’authentification de fichier

Digiposte est enregistré comme l’empreinte digitale d’un document dans la blockchain Archipels.

Le système d’authentification des fichiers de la blockchain Archipels étend l’authentification aux applications, même si elles sont téléchargées en dehors du référentiel Digiposte. Cette innovation sera bientôt étendue à tous les documents authentifiés téléchargés sur Digiposta : diplômes, casiers judiciaires, etc. ».

Digiposte compte plus de 8 millions d’identité d’utilisateurs de coffre numérique.

Digiposte est la boîte aux lettres numérique intelligente et sécurisée de La Poste. Elle permet aux gens de recevoir, stocker et échanger des documents personnels importants.

Plus de 8 millions de Digiposts

Plus de 10 000 entreprises et organisations « envoient » des fichiers à Digiposte

Plus de 5 millions de nouveaux documents de gestion ajoutés chaque mois (bulletins de salaire, certificats fiscaux, quittances de loyer, factures de services publics : tous les documents prouvant la résidence, les revenus, l’identité, etc.)

Docaposte, la branche numérique de LaPoste, hébergera la solution Digiposte sur ses serveurs en France.

Construite sur une blockchain et soutenue par EDF, Engie, La Poste et la Caisse des Dépôts et Consignations, la plateforme Archipels offre une vérification, une authentification et un accès simplifié aux services en ligne pour tous les utilisateurs.

La plateforme d’authentification décentralisée et immuable d’Archipels, basée sur un consensus commun pour la validation des transactions (« proof of power »), est souveraine car elle est contrôlée à 100% par des Français et respecte la vie privée. Afin d’améliorer l’efficacité énergétique, la technologie blockchain d’Archipels utilise des algorithmes de consensus qui consomment moins d’énergie.

Plus précisément, cela signifie que dans la blockchain d’Archipels, les transactions en euros sont vérifiées par un certain nombre de nœuds de validation (tiers de confiance) plutôt que de résoudre des problèmes mathématiques gourmands en énergie.